Ministre de l'Intérieur
Conseiller régional de Nouvelle Aquitaine
Lot-et-Garonne : l’ancien ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl, défend son bilan

 

Matthias Fekl et sa suppléante, Régine Povéda. PHOTO ALAIN GUILBAUD

Matthias Fekl et sa suppléante, Régine Povéda. PHOTO ALAIN GUILBAUD

 

Il se représente dans la circonscription de Marmande à l’occasion des législatives de juin. Investi par le PS, il a inauguré sa permanence, samedi.

Le local du 38, rue de la République était bien trop exigu, samedi matin, pour accueillir les centaines de Marmandais venus soutenir Matthias Fekl. Après avoir laissé les clés du ministère de l’Intérieur mercredi, le candidat PS a officiellement ouvert sa permanence de campagne au cœur de Marmande.

Sous une pluie fine, aux côtés de sa suppléante Régine Povéda, Matthias Fekl a en préambule expliqué les raisons de son entrée tardive dans la campagne des législatives :

« Mes fonctions de ministre de l’Intérieur ont fait que je ne pouvais me lancer avant. Il ne faut pas mélanger les genres. Je me devais, au vu de la situation du pays, d’être à 100 % dans ma tâche. »

« Sans relâche, je resterai mobilisé » 

L’attentat déjoué de Marseille, la mort du jeune policier sur les Champs-Élysées, la fronde guyanaise, Matthias Fekl a égrené une à une les crises qu’il a pu traverser place Beauvau, avant de remettre le cap sur le département. « Je serais fier d’être à l’Assemblée nationale, au service de la circonscription. Sans relâche, je resterai mobilisé », a souligné celui qui, aux côtés de Pierre Camani, président du Conseil départemental, a défendu son bilan jugé « très étoffé ».

« J’ai fait revenir la justice au tribunal de Marmande. Nous avons œuvré pour les services publics, avec les maisons de santé. […] Et, plus récemment, en tant que ministre de l’Intérieur, j’ai pris la décision d’acter et d’accélérer le projet de caserne de gendarmerie de Tonneins. Je souhaite que ces cinq prochaines années soient une suite, concrétisée par mon expérience et mon expertise. »

logo-SUDOUEST.FR
Retrouvez-moi